AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout est une question de Karma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hwang Donovan

pseudo : EZEKIEL
avatar : G-Dragon [BIGBANG]
messages : 22
age : 22 ans

MessageSujet: Tout est une question de Karma   Lun 20 Juin - 22:28

  • Il aurait surement mieux fait de rester couché, ce matin la.
    Sérieusement, c'était sans aucun doute le mauvais jour de son karma, ou alors Dieu avait sérieusement un sens de l'humour douteux et décidait de s'amuser avec l'un de ses petits protégés. En tout cas, le pauvre garçon, du matin jusqu'au soir, n'avait pas cessé d'aller de catastrophes en catastrophes.
    D'abord, son réveil n'avait pas sonné ce matin la. Et il était arrivé avec un retard d'une heure au boulot. Comme il était « a peu près » son propre patron, il n'avait pas vraiment quoi que ce soit à craindre. Mais ce n'était pas son genre. D'ailleurs il était toujours là avant tout le monde, à vérifier les matières, les croquis, les vêtements prêts à être envoyés...Bref, résultat des courses, personne n'était prêt pour la commande, et il avait faillit piquer une crise monumentale contre lui meme.
    Heureusement, ses subordonnés avaient fait du bon boulot et la cargaison fut livrée à temps.

    Ce n'était malheureusement que le début, se dit il en frissonnant. En effet, si l'après midi s'était plutot bien passé, il n'avait qu'une envie, retourner se coucher avant que le ciel ne lui tombe sur la tete. Il s'éclipsa donc rapidement après la fin du boulot, laissant la paperasse au lendemain, et emprunta la même route que ce matin la, lorsque un foudroyant tonnerre déchira le ciel juste au dessus de la rivière Han et que la pluie se mit tomber comme un rideau.

    -M*RDE !

    En moins de temps qu'il n'en fut pour le dire, il avait violemment percuté un poteau. Se cognant la tete contre le volant, il grogna de nouveau sa fureur avant de pousser la porte d'un coup de pied et s'extirper difficilement de la voiture. A l'instant ou il passa sa pauvre petite frimousse blonde à l'extérieure, le pauvre styliste se retrouva trempé de la tête aux pieds et frissonnant, alors que le tonnerre grondait non loin de la. Et comme par hasard, il n'y avait plus un commerce ou un bar d'ouvert à cette heure ci.
    Il gémit, désespéré, et donna un coup de pied dans son pneu, qui s'affaissa. Super. Vraiment. Génial. Il avait le capot défoncé, le moteur qui fumait, et un pneu crevé. Ne jetez plus, la cour est pleine.

    Il regarda autour de lui. Son bel ensemble rose et noir était complètement foutu, et il avait le choix entre rentrer chez lui et se chopper une pneumonie (si il ne se faisait pas accoster par des fous furieux sur le chemin) ou alors faire du stop et là encore il y avait au moins une chance sur sept pour qu'il ne revoie jamais sa maison. Mais que faire, dans ce cas ? Rester geler sur le trottoir ? Non merci.

    Mais avant qu'il n'ait put prendre une décision, il entendit un bruit de parapluie qu'on développe et se sentit soudainement au sec. Il se retourna et eut un hoquet de surprise en se trouvant nez à torse (ouais, disons qu'il n'était pas très grand) avec Park Dong Wan. Il cacha le soupir de soulagement qui voulut s'échapper de ses lèvres. Parce que « normalement », il devait jouer les saintes nitouches et lui faire payer cher le jour ou il avait parié avec ses amis qu'il réussirait à séduire l'ange le plus exigeant de tout le paradis. Autant dire que ca promettait d'être drôle.
    Seulement, aujourd'hui, il devait avouer qu'il était plus que heureux de voir le jeune homme. Et pas seulement parce qu'il lui offrait un abri, mais aussi parce que la journée n'était peut être pas aussi pourrie qu'elle en avait l'air, finalement ?

tenue baby~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Park Dong Wan

pseudo : Darcy
avatar : Choi Jong Hoon
credit avatar : Darcy~ ;)
messages : 16
age : 21 yo

MessageSujet: Re: Tout est une question de Karma   Mar 21 Juin - 3:00

Encore une fois, il avait passé la journée à travailler au café. C’était un petit salon de thé près d’un des nombreux temples de Nowon, assez fréquenté le week-end et en fin de matinée. En semaine il y avait peu de monde, c’est pourquoi il y avait peu d’employés. Aujourd’hui ils n’étaient que trois, ce qui était pour Dongwan largement suffisant. Ainsi il pouvait faire les choses à sa manière, calmement, et être toujours occupé. De plus, il n’y avait pas eu beaucoup de clients dans la journée. L’après-midi avait été relativement tranquille, et il avait pu discuter avec ses collègues. Ce job lui plaisait, même si ce n’était pas très bien payé. Il pouvait enfin vivre une vie normale, avoir un travail normal. Il avait réussi à plus ou moins se lier d’amitié avec ses collègues, ce qui était un exploit en soi. Disons que sans chercher à les connaître vraiment, il tolérait voire appréciait leur présence, et leur conversation. A part l’une d’entre elles, la plupart ne passait pas leur temps à le complimenter sur son joli nez.

Il avait fini le travail relativement tôt ; l’un de ses deux comparses ayant proposé d’aller boire un verre, ils n’avaient pas traîné à ranger, laver et fermer la boutique. Ils allèrent donc se poser dans l’une de ces échoppes qui donnent sur la rue ; un bar à soju. Après quelques verres, l’humeur des trois garçons devint plus joyeuse, et l’atmosphère se détendit. La conversation dériva naturellement sur leurs conquêtes, jusqu’à ce qu’un des deux autres s’exclame, en lançant un regard goguenard à Dongwan : « Et le Donovan, tu l’as serré alors ? » Le brun remplit son verre de soju avant de le boire cul sec, prenant quelques secondes pour répondre. Donovan. La première fois qu’il l’avait vu, c’était à une soirée, il y a quelques temps de cela. Il était sorti faire la fête avec ses collègues – chose nouvelle pour lui, qui lui était interdit de son vivant – et après avoir bu quelques verres, ils en étaient venus à parler de leur sexualité. Les garçons étaient hétéros, purs et durs ; mais Dongwan avait haussé les épaules, et déclaré que rien ne le dérangeait (quand il avait bu, il disait vraiment n’importe quoi. Mais souvent la vérité.). Moqueurs, un rien soupçonneux, ses deux compères l’avaient alors mis au défi de séduire un homme ; s’il réussissait, le premier lui prêtait sa voiture pendant deux semaines, et le second fermerait le café à sa place. Connaissant de réputation Donovan, ils l’avaient désigné comme sa première victime. Les effets de l’alcool étaient dévastateurs pour le musicien, qui accepta le pari. Mauvaise idée. « Pas encore. Mais ça va venir. »
Le jeune homme porta de nouveau son verre plein à ses lèvres, et le vida cul sec. En réalité, la première fois ne s’était pas vraiment passée comme il l’aurait voulu. Il comptait trop sur son physique pour l’aider ; il n’avait pas prévu qu’en face, sa victime avait deviné ses desseins. Il ne se souvenait pas très bien de la soirée, son cerveau embrumé par l’alcool n’ayant pas gardé toutes les informations. Tout ce qu’il savait, c’est qu’ils n’avaient pas fini la soirée ensemble. Donc qu’il avait échoué – du moins pour le moment.

Deux heures et cinq bouteilles de soju plus tard, ils se quittaient en titubant. Dongwan envisagea un instant de prendre un taxi ; mais il habitait plutôt loin, et vu l’état dans lequel il se trouvait, il préférait marcher un peu afin de se dégriser un peu. Il partit donc de son côté, essayant vainement de marcher droit. Il faisait déjà nuit, le temps était à l’orage ; mais peu lui importait. Il avait rêvé tellement souvent de pouvoir marcher normalement dans la rue sans qu’on le reconnaisse, qu’on le dévisage, qu’on l’assaille, qu’il allait en profiter, qu’il pleuve ou qu’il vente. Côté cœur, ça ne tiraillait pas trop ; son binôme devait être en bonne santé, tout allait bien. Dans le cas contraire, ça n’aurait de toute façon pas été son problème.
La pluie tomba d’un coup. Le jeune homme entendit un coup de tonnerre, et aussitôt après, se prenait une averse sur la figure. Super. Une voiture passa à côté de lui, et fit quelques mètres avant d’aller s’encastrer dans un poteau un peu plus loin. Dongwan s’arrêta. Avant qu’il ait le temps de bouger, la portière de la voiture s’ouvrit, et une silhouette noire et rose en sortit. De loin, le brun distingua une tignasse blonde qui lui disait quelque chose. En tout cas, la personne en question semblait en forme, puisqu’elle donna un coup de pied furieux dans son pneu, qui s’affaissa. Dongwan ne put retenir un sourire moqueur, et s’approcha lentement de la voiture. Tandis qu’il avançait, une aura familière l’enveloppa. Tiens tiens, il connaissait cette sensation-là. Il s’était approché discrètement, de façon à ce que Donovan ne le remarque pas de suite ; sortant son parapluie de son sac, il l’ouvrit et le plaça au-dessus de la tête du blond. Il remarqua non sans un certain amusement que son petit effet de surprise avait eu l’effet escompté. Cette occasion était un cadeau du ciel : il allait pouvoir rattraper ses bourdes de la fois précédente et qui sait, l’attraper dans ses filets.

« On dirait que tu as quelques problèmes… »

Dongwan se pencha légèrement vers Donovan, et plongea son regard dans le sien quelques secondes. l avait dessaoulé ; en toute possession de ses moyens, il serait plus à même de séduire l’ange. Il esquissa un sourire avenant, et désigna du menton la voiture.

« Besoin d’aide ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hwang Donovan

pseudo : EZEKIEL
avatar : G-Dragon [BIGBANG]
messages : 22
age : 22 ans

MessageSujet: Re: Tout est une question de Karma   Mar 21 Juin - 23:14

  • Si on mettait de coté cette odieuse façon d'essayer de le séduire simplement dans l'espoir de récolter quelques petits plus dans sa vie, Donovan ne pouvait pas nier que Dong Wan était sans aucun doute exactement le genre de garçon qui lui plaisait énormément. Il ne pouvait pas s'empêcher de se sentir tout chose en le regardant. Mais ca n'allait pas plus loin. La vengeance est un plat qui se mange froid ! Il allait s'arranger pour que le jeune homme tombe raide dingue de sa personne, lui faire perdre son pari bien comme il faut et le jeter ensuite. C'est comme ca que ca marchait, avec lui.
    N'empêche qu'il lui en devait une, et une belle. Si il n'était pas venu, il aurait surement sérieusement paniqué. Mais sentir l'aura réconfortante d'un autre ange lui donnait l'impression de se réchauffer de l'intérieur. De plus, il savait qu'il ne pouvait plus rien lui arriver maintenant. Ce n'était pas de sa faute. Même si il savait qu'il était DEJA mort, il ne pouvait pas s'empêcher de psychoter sur les asociaux qui se baladaient dans les rues à cette heure.

    « On dirait que tu as quelques problèmes… »

    Le petit blond eut un sourire narquois. Dis donc, il était drolement intelligent lui ! Il avait l'air sur le point de péter les plombs devant sa magnifique voiture qui allait lui couter des milliers en réparation...Mais non, tout allait bien voyons ! C'était juste la journée la plus pourrie de toute sa vie...ou de sa mort. Oh zut alors ! Quelle poisse !

    -Bien remarqué.

    Murmura t'il avant de se serrer un peu plus contre lui pour éviter au maximum les grosses gouttes qui ne cessaient de menacer de lui arracher des frissons. Il n'était pas du genre à rougir comme un sainte nitouche à chaque qu'il avait le malheur de toucher quelqu'un. Bien au contraire, voilà une chose qui l'amusait au plus au point. Si le jeune homme passait qu'il était pratiquement prêt à se jeter dans ses bras voilà qui allait être intéressant. Il serait encore plus facile de le frustrer un maximum.

    « Besoin d’aide ? »


    -Franchement, tu serais un ange (mouhahaha l'ironie !) si tu pouvais m'aider. Je suis...pas vraiment rassuré...


    Sa moue aurait fait fondre des glaciers hauts comme l'Himalaya, croyez moi !
    Alors que son nez se retrouvait à quelques centimètres seulement, de son cou, le jeune blondinet plissa légèrement le nez en souriant largement.

    -On dirait que t'as pas chaumé, ce soir. Je sens l'alcool jusqu'ici.

    Il se demanda si il avait passé la soirée avec des filles, et un petit pincement de jalousie lui étreignit la poitrine. Ben voyons ! Il le connaissait à peine mais il était déjà contrarié de savoir qu'il pouvait passer la soirée avec quelqu'un d'autre. A la bonheur !
    Il secoua la tete pour chasser des idées qui l'auraient sans aucun doute mené à sa perte.
    Il regarda autour d'eux, la pluie ne semblait pas vouloir cesser, et un nouveau coup de tonnerre éclata au loin.

    -Euh...Ca te dit pas qu'on s'abrite ? Pas que le fait de rester collé a toi m'embete, mais on va etre mal si on se fait griller sur place.

    Et joignant la parole au geste, l'anglo-corréen décida de l'entrainer à sa hauteur, en le prenant par la main (seulement pour ne pas se mouiller, bien sur). Et pour son plus grand bonheur, ils tombèrent sur le vieux cinéma désaffecté, qui maintenant était devenu un lieu idéal de rendez vous pour les couples en mal d'intimité. Heureusement pour eux, l'entrée était ouverte, et il n'y avait personne.
    Une fois la porte refermée derrière eux, le blondinet soupira d'aise en s'étirant, tel un chaton.

    -C'est pas super, cet endroit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Park Dong Wan

pseudo : Darcy
avatar : Choi Jong Hoon
credit avatar : Darcy~ ;)
messages : 16
age : 21 yo

MessageSujet: Re: Tout est une question de Karma   Mer 22 Juin - 22:52

Trouver un ange en galère devant sa voiture en panne, Dong Wan trouvait cela plutôt cocasse comme situation. On aurait pu se dire que les anges n’auraient plus de soucis matériels une fois morts, puisque ça ne les concernerait plus vraiment ; Donovan venait de prouver le contraire à quiconque pensait cela. L’enveloppe humaine était tout de même assez restrictive, Dong Wan en prenait à présent conscience. Mais elle avait également ses avantages : et honnêtement, voir le blondinet dans cette situation, à cette heure-ci, c’en était un. Avec personne autour, c’était une aubaine pas possible. L’ange brun ne tenait pourtant pas plus que ça à rentrer en voiture pendant un mois : c’était juste qu’apparemment – apparemment, parce que sa mémoire lui jouait des tours – il s’était fait remballé la dernière fois qu’il avait approché l’autre ange ; et ayant tout de même un peu de fierté, il ne tenait pas à rester sur un échec.
Dong Wan passa outre la réponse ironique du blondinet. S’il devait s’attarder sur chaque propos qui lui déplaisait, autant partir de suite, ce serait plus vite fait. En temps normal, c’est sûrement ce qu’il aurait fait, mais là, il y avait un enjeu de taille à la clé. Un enjeu qui lui faisait envie, pour une fois. Quand Donovan s’était collé à lui, Dong Wan avait esquissé un léger sourire moqueur qu’évidemment, l’ange blond ne pouvait voir, serré comme il l’était contre son torse. Parfois, les anges avaient des réactions tellement humaines que Dong Wan oubliait qu’ils n’étaient plus, à proprement parler, des humains. La réaction de son interlocuteur était, en l’occurrence, tout à fait humaine. A tel point que le brun se dit que, finalement, son défi serait plus facile à réaliser que prévu. Finalement, Donovan n’était peut-être pas différent des autres : sa belle gueule avait réussi à le faire tomber dans ses bras. Pourquoi ça n’avait pas cherché la première fois, l’ange brun ne prit pas la peine de se demander pourquoi.

Dong Wan ne bougea pas, une main tenant le parapluie, l’autre toujours le long du corps. S’il commençait à montrer trop d’intérêt au blondinet en étant aussi tactile que lui, l’autre le croirait intéressé. Et lui faire croire le contraire pimenterait une partie qui lui semblait déjà gagnée. Il baissa les yeux vers le garçon qui lui disait combien il était effrayé et à quel point il avait besoin de son aide. Bon, il exagérait un peu – beaucoup. Mais le message était clair : il ne le repoussait pas, et acceptait sa compagnie. Le tout accompagné d’un visage d’ange – c’était le mot : en effet, il était mignon. Dong Wan leva les yeux au ciel, et lâcha un petit rire. Cet ange était exactement comme lui : il se servait de son physique pour obtenir ce qu’il voulait. Seulement, Dong Wan le faisait de façon involontaire, tandis que l’autre, non. C’était purement volontaire. Le brun fut partagé entre l’élan de dégoût que ce geste lui inspirait, et la sympathie mêlée d’admiration pour le blond audacieux. Il baissa de nouveau les yeux sur ce dernier, mettant de côté ce débat spirituel pour se concentrer sur lui.
Evidemment, au moment où il allait envisager de faire quelque chose, Donovan lui coupa l’herbe sous le pied en critiquant son odeur. Sérieusement, s’il voulait le séduire, ce n’était pas comme ça qu’il y arriverait. Ne savait-il donc pas que Dong Wan était quelqu’un de très susceptible ? Et le critiquer sur son haleine n’était pas la meilleure chose à faire pour s’attirer ses bonnes grâces. Foutue fierté ; si le blond n’avait pas marché dessus en le jetant la dernière fois, il ne se serait même pas arrêté pour l’aider. Mais là, il devait le séduire.

« En effet, j’ai passé une bonne soirée. Désolé pour toi si mon odeur ne te convient pas, mais si tu restes collé à moi, tu vas continuer à la sentir. »

Bon apparemment, ça ne le gêna pas tant que ça, puisqu’il resta encore quelques instants contre lui, à secouer la tête, et regarder partout. Sur l’instant, Dong Wan aurait donné cher pour savoir ce qui se passait dans cette petite tête blonde. Et puisqu’ils restaient là, il commença à lever la main pour la poser au bas du dos de Donovan. Il n’eut pas le temps d’aller jusque là, puisque ce dernier reprit la parole, lui proposant d’aller s’abriter quelque part. Ah, donc il n’avait plus besoin d’aide avec la voiture ? Très bien… Dong Wan pourrait jouer au chevalier servant une prochaine fois. Le blond ne lui laissa pas le loisir de se demander ce qu’il pourrait bien faire avec sa main libre, puisqu’il s’empara fermement de cette dernière pour le tirer vers un bâtiment que l’ange ne reconnut pas. Il était ouvert, et ils rentrèrent sans difficulté ; le brun fronça les sourcils en refermant le parapluie, se demandant quel genre d’endroit c’était pour rester ouvert ainsi. C’est une fois à l’intérieur, quand ses yeux se furent habitués à l’obscurité qu’il reconnut l’endroit. Un cinéma. Drôle d’endroit pour s’abriter avec quelqu’un qu’on connaît à peine. Dong Wan posa le parapluie contre un mur, fit quelques pas pour regarder la salle et vérifier qu’il n’y avait personne, et esquissa un petit sourire en entendant la question du blond.

« En effet, c’est sympathique. Très tranquille, parfait pour un rendez-vous amoureux. »

Le ton était neutre, et aucune pointe d’ironie ne perçait dans sa voix. Pourtant, la phrase était pleine de sous-entendus. Donovan l’avait-il emmené là dans un but précis ? Il le saurait bientôt. Après avoir étudié les alentours, le jeune homme fit volte-face et revint vers son interlocuteur. Il se rapprocha suffisamment de lui pour que leurs mains se frôlent, et penchant la tête vers lui pour le regarder, esquissa à nouveau un sourire.

« Alors, que puis-je faire pour t’aider à présent ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hwang Donovan

pseudo : EZEKIEL
avatar : G-Dragon [BIGBANG]
messages : 22
age : 22 ans

MessageSujet: Re: Tout est une question de Karma   Mer 22 Juin - 23:36

  • Que l'ange brun se détrompe, si le physique de Donovan lui était souvent bien utile, il n'était pas sa seule arme, loin de la. Il était doué d'un sens de la séduction pas mal développé, et il adorait s'en servir, c'est tout. En fait, il était particulièrement innocent, juste un peu joueur, c'est tout. Rien de méchant, cela va sans dire. En fait, il aimait sa nouvelle vie pleine de rebondissements. Il s'était dit que si Dieu lui avait donné une nouvelle chance après sa mort, ce n'était pas pour la gâcher en se morfondant de son état de non-vivant, de simple rêve éphémère.
    Donovan chercha à cacher son soudain rapprochement avec l'ange (qu'il avait littéralement envoyé sur les roses la dernière fois, ce n'était à plus rien n'y comprendre).

    « En effet, j’ai passé une bonne soirée. Désolé pour toi si mon odeur ne te convient pas, mais si tu restes collé à moi, tu vas continuer à la sentir. »

    Hwang Donovan eut un sourire moqueur devant la rebiffade de son compagnon, et ses beaux yeux violets se firent rieur alors qu'il levait la main et passait le bout des doigts sur le cou du presque-inconnu, pour les retirer aussitôt en lui décochant un regard visiblement parfaitement amusé, comme si sa soudaine apparition lui avait fait carrément oublier tout le reste, à savoir sa voiture en morceaux, la pluie, le tonnerre, tout ca. Il s'amusait soudainement comme un petit fou.

    -Ce n'est pas désagréable.

    Finalement, il décida qu'il avait envie de passer un peu plus de temps avec ce jeune homme. Il avait finit de l'intriguer, et il décida qu'il avait envie de voir ce qu'il pourrait faire pour le séduire. Sans aucun doute ce serait très intéressant et amusant.
    Alors, alors qu'il allait simplement lui demander de l'aider à pousser sa voiture jusqu'au premier garage en vue et de l'abriter afin qu'il puisse rejoindre la cabine téléphonique la plus proche pour appeler son meilleur ami, mais il changea complètement d'avis et lui proposa d'aller s'abriter dans un endroit qu'il connaissait bien parce que....vous n'avez pas besoin de savoir ca.
    En tout cas, il était tout à fait ravi de cette perspective de pouvoir de nouveau jouer un peu.
    Il n'avait pas eu vraiment l'occasion de s'amuser ces derniers temps, avec son boulot et ses autres obligations diverses. De plus, il sentait que Christopher dormait tranquillement, comme un bébé. Alors, tout allait bien.

    Le jeune homme avança dans le grand hall pour aller toutes les lumières. L'endroit était empli d'un drôle de parfum doucereux et sucré. Un large sourire éclaira de nouveau son beau visage.

    « En effet, c’est sympathique. Très tranquille, parfait pour un rendez-vous amoureux. »


    -Ca c'est vrai. J'ai toujours adoré venir ici...


    Il ne finit pas sa phrase, qui n'était faite que pour combler un silence plutot agréable. L'ange frissonna légèrement en sentant le jeune homme lui froler le bras, mais ne réagit pas outre mesure, au contraire, il lui coula un regard amusé.

    « Alors, que puis-je faire pour t’aider à présent ? »

    -Hum....voyons...

    Il fit mine de réfléchir, posant sa main sur ses lèvres. Puis fit signe à DongWan de ne pas bouger. Il se faufila derrière le comptoir de sucreries et de boissons, farfouilla à l'intérieur et en sortit de canettes de soda (lui ne buvait pas, et d'après lui, Dong Wan avait surement assez bu pour le reste de la soirée). Il lui lança la canette fraiche et lui décocha un grand sourire.

    -Jouons ! Faisons un action-vérité !

    Certes, le jeu en lui même faisait un peu gamin, après, tout dépend comment on le joue. Il venait de tendre une perche énorme à DongWan pour mettre en marche son plan de séduction. Il jouait celui qui était ouvert à tout pour pouvoir s'amuser encore plus de ses échecs continuels ensuite.
    Sortant des coussins surement utilisés à l'époque ou le cinéma était encore en service pour rehausser les spectateurs un peu petit. Ils les lanca sur le sol fait de moquette rouge et se laissa tomber sur l'un d'eux, posant sa tete sur ses mains et observant son compagnon.

    -A moins que tu ais peur de perdre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Park Dong Wan

pseudo : Darcy
avatar : Choi Jong Hoon
credit avatar : Darcy~ ;)
messages : 16
age : 21 yo

MessageSujet: Re: Tout est une question de Karma   Dim 26 Juin - 19:43

Dong Wan ne se faisait pas d’illusions : ils n’étaient pas dans ce cinéma pour jouer aux cartes en attendant qu’une dépanneuse passe comme par magie devant la voiture de Donovan, et l’enlève de là. Le jeune homme songea un instant à appeler lui-même un garage, mais il repoussa bien vite cette idée. Faire cela ne servirait pas ses intérêts ; il écourterait le temps passé avec l’ange blond, et donc ses chances d’en finir rapidement avec ce pari stupide. Et puis il pleuvait encore, et retourner dehors pour attendre sous la pluie l’enchantait moyennement. Autant profiter du cinéma, et du fait que Donovan semblait bien décidé à le séduire ce soir. Mais qui séduisait qui, finalement ? La question se posait.
Il avait toujours aimé venir ici. La phrase laissée en suspens semblait pleine de sous-entendus, et s’il se l’était permis, il aurait sûrement lâché une remarque acide. Mais dans le cas présent, ce n’était pas la meilleure des idées. Ce que le blondinet faisait de son corps et de ses soirées ne le regardait pas, après tout ; et il ne voulait pas savoir. Il se surprit à être agacé, en imaginant Donovan dans les bras d’un homme dans ce cinéma. Pourquoi ? Il n’en savait rien. Mais le fait était que l’idée ne lui plaisait pas vraiment.

Il se reprit tout de même, et continua son petit jeu de séduction. Qu’est-ce que Donovan avait derrière la tête ? C’était cela qui l’intéressait. Vu ce qu’il avait lâché juste avant, l’ange brun avait déjà sa petite idée, mais il voulait en avoir confirmation. Si c’était ce à quoi il pensait, ce serait trop facile ; mais il n’allait pas s’en plaindre, si ?
Dongwan attendit la réponse du blond, mais elle ne vint pas. Il ne le crut pas lorsqu’il fit mine de réfléchir, persuadé qu’il était que l’autre savait déjà ce qu’il voulait. Il n’avait pas l’air stupide cet ange, et il semblait savoir ce qu’il désirait, et tout faire pour l’obtenir. Dans le cas présent, ce qu’il désirait, Dongwan le voulait aussi – un peu contre sa volonté cependant. Il ne bougea pas quand Donovan fila derrière le bar, se demandant ce qu’il avait en tête. Voulait-il qu’ils boivent ? Il était déjà bien imbibé, quoiqu’il avait déjà pas mal dessaoulé. Une bière, et il était reparti. Et le blondinet ? Tenait-il l’alcool ? Malheureusement, ce dernier refroidit bien vite ses attentes en lui lançant une cannette de coca. Il ne comptait pas se saouler avec lui, dommage ; la perspective était amusante. Mais ce qu’il dit ensuite plongea le brun dans la perplexité.

« Action ou vérité ? »

Depuis combien de temps n’avait-il pas joué à ce jeu ? Des années sûrement. Il se rappelait y avoir joué sur un plateau de tournage avec d’autres acteurs, tandis qu’ils attendaient de tourner la prochaine scène. Ça avait dû être amusant, mais l’ange ne s’en rappelait plus très bien. Et Donovan voulait qu’ils y jouent, maintenant ? Ah, il devait vraiment avoir quelque chose derrière la tête. Pour le coup, Dongwan était un peu sceptique, ne sachant pas trop à quoi s’attendre. C’était un jeu d’enfant, mais peut-être pourrait-il le tourner à son avantage.
Il décapsula la cannette qu’il porta à ses lèvres en regardant Donovan préparer le terrain, et se laisser tomber à terre sur un coussin. C’est vrai qu’il était mignon, cet ange ; pour un peu, il se prendrait presque d’affection pour lui. L’ange espiègle en profita pour le provoquer un peu, ce qui fit sourire le plus grand. Peur de perdre ? Non, il ne perdrait pas. Il s’agissait d’un jeu de séduction, ce serait à qui séduirait l’autre en premier. Dongwan l’avait compris, et il comptait bien gagner. De toute façon, l’autre ne faisait ça que parce qu’il le trouvait beau, non ? Il était comme les autres, ça suffisait au brun pour savoir qu’il ne perdrait pas.

« Perdre ? Je ne perds jamais. »

Il accompagna ces paroles d’un sourire suffisant : Donovan n’avait qu’à bien se tenir, le brun le ferait sien avant la fin de la nuit, il s’en faisait la promesse. Il fallait qu’il gagne vite ce pari, et qu’il lui fasse payer l’affront de l’avoir jeté la dernière fois.
Le jeune homme prit une autre gorgée et se dirigea vers le blondinet. Il s’assit en face de lui, s’appuyant négligemment sur une main, la tête légèrement penchée sur le côté, regardant son interlocuteur dans les yeux avec un sourire amusé. Donovan ne savait-il pas qu’il jouait un jeu dangereux ? Dong Wan était prêt à aller loin, très loin pour obtenir ce qu’il voulait, lui aussi. Et si le blondinet le lançait sur cette piste, il le faisait à ses risques et périls.

« Très bien, je me lance. Action ou vérité ? »

Le jeu a commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hwang Donovan

pseudo : EZEKIEL
avatar : G-Dragon [BIGBANG]
messages : 22
age : 22 ans

MessageSujet: Re: Tout est une question de Karma   Ven 1 Juil - 0:16

  • Donovan ne ressentait pas l'envie de se cacher. Au contraire, il voulait au maximum le titiller, ça l'amusait de voir des expressions telles que la contrariété ou la jalousie se peindre sur son visage. Il en riait d'avance et se disait qu'il était bien dommage que les anges gardiens ne soient pas dotés de la capacité de lire dans l'esprit de leurs congénères. Il aurait adoré savoir comment cet homme marchait, à l'intérieur, ce qui lui donnait autant d'assurance.

    Il lui décocha un regard en coin, un regard espiègle. Si Dong Wan était doué et intelligent, il ne l'était pas moins, et il avait su le berner sur toute la ligne. Il était sur qu'il pensait encore qu'il n'était qu'un idiot aveuglé par sa beauté, qui n'attendait qu'un signal pour se jeter droit dans ses bras. Il allait tomber de haut, le pauvre.
    Il se balade dans la pièce et , après avoir installé une aire de jeu, il s'assoit sur un coussin et le dévisage, tel un petit lutin, en mordant sa lèvres inférieure.

    « Perdre ? Je ne perds jamais. »

    L'autre éclata de rire, visiblement ravi de la tournure que prenaient les choses. Son ange était dupe, mais il allait se battre au maximum pour l'attraper dans ses filets. Aussi mignon qu'il pouvait être, Dong Wan le sous estimait gravement. Ce qui était dangereux, très dangereux.

    -Si tu le dis, mon mignon, un petit jeu ne te dérange pas, alors ?

    Il lui décocha un large sourire. Finalement, l'envie de le détromper, et surement de gagner son pari au plus vite le firent céder. Et Donovan frissonna de plaisir en le voyant le rejoindre. Il avait déjà gagné une bataille, selon lui. Il n'était pas l'ange le plus difficile de tous pour rien, son compagnon avait tendance à l'oublier. Il aurait surement dut se méfier en le voyant agir aussi naturellement avec lui. Ce n'était en aucun cas son genre. Et jamais aucun de ses nombreux amants n'avaient réussi à le toucher aussi rapidement.
    Il fallait toujours inévitablement qu'ils lui prouvent qu'ils valaient le coup, sinon, hasta la vista baby ~
    Dong Wan était beaucoup trop sur de lui. Le jeu pouvait commencer, alors.

    « Très bien, je me lance. Action ou vérité ? »


    Il attrapa un petit paquet de sucrerie qu'il gardait toujours sur lui (Il raffolait des choses sucrées, quelles qu'elles soient) et glissa un des bonbons entre ses dents avant de le pousser vers son compagnon en plissant ses yeux brillants.

    -Tiens, sers toi si tu veux.


    Il n'était pas sur qu'il soit aussi friand que lui de ces petites douceurs, mais il s'en fichait bien. Il prenait son temps pour répondre. Il avait toujours adoré ménager ses entrées pour que ses paroles aient plus d'impact sur son public, la, il s'agissait du grand brun.

    -Je vais prendre...action !

    La vérité était encore un peu risquée pour lui. Il n'avait jamais réellement su comment mentir et il savait que Dong Wan était capable de le piéger si il dérapait avec ses mots. Il préférait donc assurer ses arrières avant d'entrer dans le vif du sujet. Et puis soyons honnêtes, quoi de mieux qu'une action pour débuter son entreprise de séduction ? Pardon, Dong Wan, mais je crois que tu n'arriveras pas à effectuer ton pari, finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet: Re: Tout est une question de Karma   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout est une question de Karma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Marcher tout en étant bourré
» question par un nul du GPS
» Tout savoir sur le GPS
» Bonsoir zot tout
» La question du graphiste geek soucieux de ses lombaires
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
stairway to heaven. :: areumdaun seoul city. :: jung;-